Et si l’argent n’avait pas d’importance ?

Quelques question qui nous interpellent … et dont les réponses devraient vous inspirer beaucoup de changement … !!!

Entretien avec Etienne Chouard : le pouvoir antisocial de l’argent

Etienne Chouard nous montre comment le mécanisme de l’élection politique est intimement lié au pouvoir de l’argent.
Une explication qui met en lien la création monétaire et la concentration des richesses avec la nécessité d’écrire nous-même notre constitution pour se protéger des abus de pouvoir des plus riches.

I/ Introduction
Le tirage au sort / L’accusation de « complotisme ».

II/ Le pouvoir économique
Comment fonctionne la création monétaire / Les plus riches auto-proclamés indispensables aux processus de création de richesse / La nécessité de limiter les plus hauts revenus / Le Les jeunes générations qui se tournent vers la finance / Les retraites / La question de la propriété privée / La fin du capitalisme ? / Comparaisons avec la crise de 1929.

III/ Rendre le pouvoir politique au peuple
Le principe du tirage au sort : contrôler les personnes exerçant le pouvoir pendant toute la durée des mandats / Ecrire nous-même la constitution / Quel cadre géographique idéal ? / La question du protectionnisme.

IV/ Propos sur les temps à venir
Comment tenir le rapport de force face aux puissances d’argent / Les guerres à venir / La question de l’étalon-or / Proposer le revenu de base.

Interventions : Christophe Deloire / René Girard / Nicolas Dupont-Aignan / Bernard Maris / Marion Sigaut / Michel Collon / Thierry Meyssan

Bankrun sur l’or physique – Egalite et Réconciliation

Bankrun sur l’or physique – Egalite et Réconciliation.

Après les Allemands, ce sont les Suisses qui veulent rapatrier leur Or … serait-ce le début de crash de la confiance Or-Monnaie imposée par le système bancaire et financier … ???!!

La Suisse s’apprêterait à rapatrier son or à son tour

Cette fois ci c’est la Suisse qui est concernée avec le mouvement « The Swiss Gold Initiative » lancé par 4 membres du parlement Suisse en mars 2012, mouvement qui exige le rapatriement de l’or détenu par la banque nationale Suisse (source).

90 000 personnes soutiennent ce mouvement, or dés qu’il atteindra 100 000 personnes, le parlement Suisse devra organiser un référendum.

Ce mouvement affirme que les Suisses devraient avoir le droit de donner leur avis sur 3 points :

- le fait de garder les stocks d’or de la nation en Suisse ;

- de pouvoir empêcher la banque nationale Suisse de vendre tout ou partie des réserves d’or du pays ;

- d’imposer à la banque nationale Suisse de détenir au minimum 20 % des réserves en or physique.

Pour le moment la banque nationale Suisse n’a pas souhaité révéler ou se situent les stocks d’or du pays mais ce mouvement, dès qu’il atteindra les 100 000 personnes, l’y obligera certainement.

Nous parlons ici de 1040 tonnes d’or physique…

Les États n’ont visiblement plus confiance dans les banques centrales (New York Fed et Banque centrale d’Angleterre), censées détenir l’or physique pour le compte de nombreux États.

On comprend pourquoi quand on s’aperçoit que l’Allemagne mettra 7 ans à récupérer de la FED de New York, de la Banque centrale d’Angleterre et la Banque de France, ce qui ne représente qu’une petite partie de la totalité de son stock d’or.

Comment est il possible que 7 ans soient nécessaire pour expédier le stock d’or de l’Allemagne ?

L’or n’y est peut être tout simplement plus, comme l’affirme le GATA, prêté aux banques d’affaires et vendu sur les marchés pour maintenir les cours sous pression et sauvegarder encore un temps la confiance dans le système monétaire d’argent « papier » non convertible.

Si l’or n’y est plus (tout ou partie) d’où viendra t-il ? Peut-être qu’un début de réponse se trouve dans l’intervention commune de la France et des USA au Mali, le pays d’Afrique le plus riche en or ? Timing troublant au demeurant…

Fabrice Drouin Ristori

lingots-11