Afghanistan : l’OTAN tue une dizaine d’enfants dans un bombardement

Afghanistan

Dix enfants afghans ont été tués dans un bombardement de l’OTAN samedi dans l’est de l’Afghanistan, a-t-on appris dimanche 7 avril auprès de plusieurs responsables locaux. 

«L’Isaf, la force de l’Otan en Afghanistan, qui indiquait jusqu’alors que « jusqu’à dix femmes et enfants avaient été blessés mais non pas tués », selon l’un de ses porte-parole dimanche après-midi, a déclaré quelques heures plus tard qu’elle « prenait acte des informations sur la mort de dix enfants« , selon un autre de ses communicants», rapporte le NouvelObs.com.

Trois responsables de la province du Kunar, où l’incident s’est produit, ont confirmé la mort de dix enfants et d’une femme. Une nouvelle rapidement condamnée par le président afghan. «Tout en condamnant l’utilisation de civils comme boucliers, le président a dénoncé toute opération qui cause la mort de civils», explique un communiqué de la présidence afghane. Une «délégation» devrait par ailleurs se rendre sur les lieux pour enquêter.

Auparavant, un Américain aurait également été tué et quatre membres des forces de sécurité afghanes blessés dans une attaque d’insurgés. «Un Américain a été tué et plusieurs de nos hommes blessés. La force de la coalition a répondu par un bombardement», a expliqué une source sécuritaire afghane présente pendant l’opération, citée par LeMonde.fr.

Les secrets de la Réserve Fédérale Américaine – Diktacratie

Les secrets de la Réserve Fédérale Américaine

PAR 

Donnez-moi le contrôle de la monnaie d’une nation, et je n’aurai pas à m’occuper de ceux qui font les lois. »

Cette phrase attribuée à Mayer Amschel Bauer montre toute l’ambition oligarchique de la Banque. Ce Bauer, plus connu sous le nom de ses armoiries rouges : Rothschild, avait dès 1773 le projet de remplacer l’aristocratie européenne par un nouvel ordre mondial financier. Au XIXème siècle la Maison Rothschildcontrôlait la moitié de la fortune planétaire. En 1910, affiliées de près ou de loin avec les plus grandes puissances bancaires de l’époque : J.P. Morgan Company, Brown brothers Harriman, M.M. Warburg & Co.,Kuhn-Loeb et J.Henry Schroder, elle pouvait prétendre façonner en coulisse, derrière les trônes et selon sesintérêts, le sens de l’Histoire.

Le pouvoir d’émettre de la monnaie confère tous les pouvoirs.

Et non l’inverse : ce n’est pas, comme il se devrait, l’Etat ou le roi qui décide de la création monétaire en fonction des besoins économiques du pays. Les grands banquiers, tous issus du commerce et trafic international  (chemins de fer, mercerie, cuivre, esclaves, diamants…), ont vite compris que pour augmenter la masse monétaire, -autrement dit pour continuer à s’enrichir en tirant avantage des surplus ou excédents de l’argent en circulation-, il fallait l’étalonner sur l’or. Ce métal précieux demeure une valeur stable, échangeable etuniverselle. Le cours des monnaies s’est ainsi internationalisé – premier pas dans la mondialisation- en se régulant par la mise en place de taux favorables.

Nos grands banquiers prétendaient alors apporter une stabilité économique à leurs nations par une réglementation des échanges d’argent… Ils limitaient surtout le flux sortant d’or afin d’en maintenir desréserves importantes dans des banques centralisées, qui pouvaient en dernier recours refinancer les banques en difficulté de leurs pays respectifs et ainsi éviter crises et faillites !

Mais ne nous leurrons plus : quiconque contrôle la masse monétaire contrôle les entreprises et les activités du peuple, et c’est là le réel intérêt des banques centrales. Elles s’organisent donc pour faire du profitet ce, indépendamment de toute institution et bonne volonté gouvernementale.

L’objectif premier de ces richissimes oligarques est l’obtention d’un pouvoir suprême par la création de dettes intarissables. Pourquoi dit-on que «la fortune des Rothschild consiste en la banqueroute des nations»? L’incroyable livre d’Eustace Mullins, Les Secrets De La Réserve Fédérale, nous dévoile cela de façon alarmante.

La FED

Au début du XXème siècle de puissants groupes bancaires majoritairement européens ont échafaudé aux Etats-Unis, alors seuls dépourvus de banque centrale, une législation monétaire dans l’intérêt des grandes entreprises et fortunes, ainsi qu’une administration adéquate – et dont le public ignorerait tout!

En cet automne 1910, une poignée d’homme vont décider du sort de l’Amérique en particulier et du Monde en général via la mise en place d’une Réserve Fédérale qui ne sera de fait qu’une banque centrale. Une banque centrale censée combattre les monopoles financiers par…un monopole financier!

Il aura fallu 3 ans et l’élection du président-pantin Wilson pour promulguer officiellement la Loi de la Réserve Fédérale et attribuer ainsi tout pouvoir à une banque par le contrôle privé de la monnaie en lieu et place du contrôle public. Ou comment voler au peuple le pouvoir de battre monnaie et d’en réguler la valeur.

Le cerveau de ce projet: le Baron Alfred Rothschild – petit fils de Mayer Amschel et directeur de la Banque d’Angleterre. Le principal instigateur et bénéficiaire: Paul Warburg. Sans ce dernier, envoyé de la maison bancaire allemande Kuhn, Loeb & Co., il n’y aurait pas eu cette Loi supérieure aux lois de l’Etat. Ajoutez les Lazard Frères, Lehman Brothers, Goldman Sachs, la famille Rockefeller et celle de J.P. Morgan commeactionnaires privés et cardinaux (et non fédéraux comme le sous entend la dénomination de cette banque), et vous comprendrez comment depuis 1914 les destinées politiques et économiques des américains sont dirigées. Vous comprendrez surtout comment les guerres, les révolutions, les crises et les dictatures dans le Monde sont commanditées par une poignée de financiers amoraux et apatrides.

Une oligarchie qui ne peut rien prévoir mais tout provoquer.

 

La première grosse mobilisation de crédit de la Réserve Fédérale Américaine (fondée sur l’impôt  sur le revenu alors créé) fut pour financer la Première Guerre Mondiale. La FED a dépensé l’argent du contribuable américain au rythme de dix milliards de dollars par an pour que la guerre perdure alors que les pays belligérants, englués dans une boucherie insensée, recherchaient la paix dès 1916…

Pourquoi le président Wilson leva l’embargo sur le transport des armes vers le Mexique en pleine décade révolutionnaire ?

Pourquoi les financiers de la Réserve Fédérale ont-ils apporté des fonds à Lénine et Trotski si ce n’est pourrenverser le régime tsariste tout en maintenant la Russie dans la Première Guerre Mondiale.

Pourquoi cette crise agricole américaine de 1920 à 1921 si ce n’est pour se rembourser d’agriculteurs tropindépendants, dans l’Ouest du pays, qui refusèrent de dilapider leur argent dans les spéculations sibyllines d’une Banque trop lointaine.

Pourquoi les principaux actionnaires de la Réserve Fédérale, alors opportunément tous éclipsés du Marché dès février 1929, ont-ils laissé la population et le pays se kracher dans une Dépression mémorable ?

Quelles étaient les réelles ambitions de Gordon Richardson, banquier le plus influent du monde de 1973 à 1983 et alors patron de la Banque d’Angleterre ? N’était-il pas avant le président de la J. Henry Schroder Company of New York (l’un des autres actionnaires de la Réserve Fédérale) de 1962 à 1973 ? Et ne parlons-nous pas ici de cette banque, la Schroder donc, qui approvisionna  l’Allemagne de 1915 à 1918, finança Hitler et rendit possible la Deuxième Guerre Mondiale, favorisa l’élection du président américain Herbert Hoover quelques mois avant la crise de 1929 (et pour laquelle ce dernier resta étrangement inactif) ? Cette même banque, qui associé à Rockfeller dès 1936, mandata au début des années 80 deux secrétaires très influents de l’administration Reagan : Schultz à l’Etat et Weinberger à la Défense.

De telles connexions ne peuvent que nous interpeler. Mais il semblerait, encore une fois, que l’ivresse démocratique corrompe notre raison au point que nous laissons faire sans réagir les caprices oligarchiquesd’un empire au masque trop charitable…

Source : http://diktacratie.com/les-secrets-de-la-reserve-federale-americaine/

Fed

La France au Mali, un autre épisode de l’échec de la guerre contre le terrorisme

Le contexte :

C’était prévu depuis très longtemps comme le diraient certains ou même inévitable comme le penseraient d’autres, La France qui intervient dans la région du Sahel, avec comme objectif principal, d’éradiquer toute présence des groupes terroristes (AQMI, GSPC …) Islamistes dans cette région pourtant instable depuis des très longtemps, et presque absente des agendas politiques et stratégiques des pays occidentaux, était-ce vraiment si inéluctable, La France n’avait-elle plus d’autres alternatives que de déclencher un conflit militaire de grande envergure, dans un cette région très fragile sur les plans économiques, politiques, ethniques, et même géographiques, le cours des évènements à venir dans les semaines prochaines, finira par nous apporter une réponse à cette question.

Cependant, à la lumière de ce conflit, on ne peut s’empêcher de penser qu’il s’agit là d’un autre épisode des échecs qu’a connus la guerre contre le terrorisme qui dure depuis plus de 10 ans. Une simple lecture du contexte géostratégique et politique de cette région peut nous démontrer cette réalité fatidique surtout si on prend en considération, les faits de guerre précédents qui s’associe à cette guerre contre le terrorisme qui devient un véritable fardeau.

Personne ne peut nier le fait que ces groupes terroristes ont bien profités de l’état d’instabilité politique et d’absence de force militaire pouvant régir et contrôler cette région, ce qui est tout à fait normal, les nébuleuses et les filières terroristes ne choisissent pas pour rien des petits pays disloqués politiquement pour s’implanter Ex:(Mali, Somalie, Afghanistan …) cela répond à un besoin stratégique vital pour eux, du moment qu’ils savent très bien qu’ils n’auront pas à craindre des tentatives de délogement menées par les armées de ces pays qui sont souvent soit trop faibles ou très mal équipées pour mener ces opérations. Le choix de ces régions avec des frontières non délimitées ou complètement poreuses qui sortent du contrôle des états frontaliers leurs permet d’assurer un flux de soutien logistique en hommes, armement et moyens de transport assez important en profitant des filières de contrebande ou de crime organisé, ces filières leurs assurent un flux de soutien logistique assez important et qui sort complètement du contrôle légal, plus loin encore, il ne se limite pas seulement au Nord du Mali, mais s’étend jusqu’au nord de l’Algérie ou il est quasi sûr que des cellules dormantes appartenant à l’AQMI et son ancêtre le GSPC sont toujours actives, un autre aspect très important qu’il faut prendre en considération, c’est que les mouvements et les opérations de contrebande ne se limitent pas aux armes, mais aussi à la contrebande de drogues dont l’itinéraire commence en Colombie puis aux pays d’Afrique de l’ouest et le passage préféré par la région du Sahel ou les membres de ces groupes ont établi des zones de stockage permanent des chargements de drogue qui continuent leurs voyages jusqu’au nord du Maroc et de l’Algérie en direction de l’Europe (Espagne, France, Pays-Bas), ce qui permet aussi d’assurer un soutien financier assez considérable à ces groupes.

La nature géographique de la région participe à elle aussi dans la création de ce climat favorable à l’action terroriste, ainsi ces groupes établissent des camps d’entraînement et de formation militaire avec une infrastructure assez légère et facile à démanteler et déplacer d’une région à l’autre afin d’éviter toute tentative de localisation ou d’attaque, et on peut ajouter à tout ça le nouveau circuit de contrebande d’armes qui s’est établi entre la Libye et la région du Sahel, en effet depuis la chute du régime de Kadhafi, et suite à la guerre civile dans ce pays, des milliers de tonnes d’armement de tous types confondus se sont retrouvés disséminés dans le marché noir qui s’étend du Sahel jusqu’en Éthiopie et en Egypte en direction de la bande de Gaza, et ce avec une disponibilité assurée, à tel point que le prix du fameux fusil d’assaut Kalachnikov ou AK-47  ne dépasse plus  20 Dollars/pièce avec ses munitions, ce qui a permis à ces terroristes d’assurer un véritable arsenal militaire leur permettant de faire face aux armées qui tentent de les éradiquer.

Les Facteurs d’Echec :

Dans le contexte global de la guerre contre le terrorisme que l’occident mène depuis le 11 septembre, il est clair et évident que nous somme en face d’une reprise de ce conflit d’ordre mondial dans cette région, et suivant cette logique les patrons de l’Armée Française ne semblent pas réaliser l’envergure du piège dans lequel ils se font prendre au Mali, c’est comme s’ils n’avaient pas tirés de leçons de la guerre en Irak ou en Afghanistan et le même scénario d’échec risque fortement de se répéter une fois de plus dans la région du Sahel.

La guerre contre le terrorisme malgré ses débuts fulgurants et rapides lors des invasions d’Irak et d’Afghanistan, ne ressemble en rien aux guerres conventionnelles telles qu’on nous les connaissons, au-delà d’une victoire rapide au début du conflit contre les armées des pays accusés de soutenir les mouvements et les actions terroristes, aucun exploit digne de ce nom ne peut être assurée à travers les bombardement aériens ou les attaques ciblés avec les drones -qui ne font qu’envenimer la situation puisqu’elles causent presque toujours des dommages collatéraux parmi les populations civiles (Afghanistan, Yémen, Pakistan)-. La maîtrise du terrain sur lequel se déroule le conflit est le seul moyen d’assurer la victoire définitive permettant de déloger de manière efficace des groupes terroristes très mobiles et menant une guerre non conventionnelle, chose qui est presque impossible à réaliser, vu la nature du théâtre d’opérations -Un désert vaste s’étendant entre plusieurs pays-  et même au cas ou ils arrivent à établir des nœuds de force militaire à travers des bases avancées de combat, disséminées dans la région, il leur sera encore plus difficiles d’assurer le soutien logistique de ces bases en armes, vivres, munitions et hommes, vu que les lignes de ravitaillement seront constamment attaquées par les terroristes surtout dans une région géographique complètement à découvert, et les américains en ont fait l’expérience en Afghanistan ou ils ont adoptés cette même stratégie qui s’est avérée être un pure échec militaire, d’un côté leurs lignes de ravitaillement subissaient sur chaque déplacement des attaques violentes avec les fameux IED ou Engins Explosifs Improvisés (Responsables de plus des deux tiers des pertes humaines), et d’un autre côté leurs bases de combat et de support avancé, étaient constamment sous le feu ennemi et ils ne pouvaient même pas assurer plus de 500 M² à un 1 Km² de patrouille dans les régions environnantes, au-delà de cette limite, ils étaient sûrs qu’il allaient essuyer des pertes humaines.

Quand au bombardement aérien, il peut certes réaliser un semblant de victoire dans le sens ou il permet de gêner l’ennemi dans ses déplacements et de l’empêcher de s’installer dans certaines régions, le forçant à se déplacer et avec ses camps de manière continue pour éviter le repérage et le bombardement des avions, mais il ne faut pas oublier que les groupes terroristes n’amassent jamais leurs forces de manière évidente, bien au contraire, ils se déplacent en petites unités de 20 à 40 combattants, ce qui rend la mission de localisation et de ciblage encore plus difficile, pire encore, les bombardement constant va les contraindre à changer de stratégie et ils préféreront diviser encore plus leurs forces, ce qui leur permettra d’élargir leur terrain d’action, avec des cibles potentielles plus importantes sur le plan économique, chose que la France veut à tout prix éviter, afin de préserver ses intérêts dans la région (installations pétrolières, de gaz naturel et mines), -qui sont en réalité leurs premières préoccupation derrière cette aventure incertaine- alors que dans le camp adverse, pour une armée conventionnelle, toute opération militaire nécessite des préparatifs assez importants et toute une logistique très coûteuses en argent, hommes et matériel.

Et si le conflit s’étale dans le temps et il est sûr que ça va être le cas au vu des facteurs cités plus haut, il risque certainement de prendre une envergure encore plus dangereuse, dans le sens ou il va  s’étendre à l’Europe et particulièrement à La France ou les groupes terroristes vont activer leurs cellules dormantes et se mettre à attaquer des cibles sur le territoire Français avec des attentats terroristes (Gares, Aéroports, Stations de métro …), ce qui rappellera certainement aux Français les très mauvais souvenirs des attaques menées par le groupe terroriste Algérien (Le GIA) durant les années 90. À mon humble avis, il s’agit là d’un facteur décisif dans les tournants que cette guerre risque de prendre, vu que les politiciens perdront toute forme de soutien de la part du peuple Français si ce conflit s’étend jusqu’à leurs villes, et la présence de ces cellules dormantes et une réalité quasi certaine, que les services de sécurité Français connaissent très bien et ne peuvent en aucun cas nier.

Du point de vue économique, cette guerre qui risque de durer longtemps, va certainement coûter excessivement cher pour le gouvernement Français qui doit faire face à une récession économique assez rude, surtout que la nature du conflit fait appel à une logistique assez conséquente et coûteuse (Bombardement, mouvement d’unités de combat, établissement de bases logistiques) et le contribuable Français n’est pas prêt de supporter ces coûts (malgré les mensonges des organismes  de sondages qui prétendent le contraire) sachant très bien que l’un principaux objectifs de ce conflit, c’est d’assurer la région et la stabiliser afin de permettre à des sociétés comme AREVA de mieux exploiter les ressources naturelles d’un pays aussi sous développé que le Mali, sans parler du risque que cela représente pour le flux d’exportation du pétrole et du gaz naturel à partir de l’Algérie, un facteur qui vient de se confirmer à travers la prise d’otage de cette semaine dans le site gazier d’Ain Amenas dans le Sahara Algérien, s’ajoutant à cela, le risque non négligeable que le conflit puisse s’étendre encore plus au nord vers les centres urbains Algériens une recrudescence potentielle des attentats terroristes menés par l’AQMI ou le GSPC.

Tous ces facteurs d’aggravation que j’ai cité plus haut, rappellent une réalité très évidente , c’est l’échec cuisant des stratégies militaires adoptées dans la guerre contre le terrorisme, telle qu’elle est menée par l’occident, les méthodes de guerre conventionnelle ne permettent en aucun cas de faire face à un ennemi volatile, très motivé, avec une doctrine fanatique et une volonté de nuire à tous les niveaux possibles ou imaginables, sans oublier le fiasco de la guerre civile que la France a déclenchée en Libye, qui a causée en premier lieu, l’élargissement de la zone de conflit du Sahel jusqu’en Libye en mettant ainsi à la disponibilité des groupes terroristes tout l’arsenal d’armement  Libyen qui s’est éparpillé dans la région.

18/01/2013

Mehdi BOUABID

 

Carte de La région du Sahel

Carte de La région du Sahel

Préserver son Individualisme …..

L’instrumentalisation systématique menée par l’Establishment Social, se dresse comme un mur devant l’être humain, un édifice gigantesque et imposant qui se met sur son chemin partout ou il dirige sa tête, ses actions ou ses réflexions même les plus simples et les plus basiques, cet être faiblard, inconscient de sa réalité et souffrant d’une ignorance éternelle, noyé dans la futilité de son existence, il se retrouve complètement désarmé et vulnérable devant les mécanismes de conditionnement qu’il encaisse alors qu’il n’a d’autres choix que de céder aux tentatives d’assimilation et intégrer l’un des modèles préétablis par les autres, par son entourage, par la société, il se métamorphose en mouton et devient membre du troupeau de consommateurs chétifs qui vivent l’absurdité du quotidien, ne se rendant même pas compte de l’envergure de l’arnaque et de la noirceur du voile qu’on tire devant leurs yeux, des hordes d’esclaves modernes zombifiés les yeux collés sur leurs Smartphones qui remplissent les autoroutes dans leurs cages en acier, des fiévreux, pris au piège derrière le volant, se tuant à la tâche chaque jour dans des emplois et des occupations professionnelles saugrenues et absurdes qui ne leurs apportent qu’une seule et unique satisfaction, celle de pouvoir errer comme des hypnotiques dans les centres commerciaux et dilapider leur argent à acheter des choses futiles qui ne servent absolument à rien, mise à part chercher à impressionner d’autres moutons du même troupeau et du même genre.

 

C’est pour cela, qu’il faut se convaincre du fait que le combat le plus juste, le plus honorable et le plus légitime de tout être humain doit être celui de la préservation de son être, de son individualisme et de son existence en tant qu’homme libre et entier, la mission la plus sacrée qui incombe à l’humanité dans ce contexte est d’inculquer à ses enfants, les mécanismes de défense nécessaires et indispensables pour ne pas  succomber à toutes les tentatives de remodelage que l’Establishment Social cherchera à leur imposer à chaque moment de leur vie, durant l’enfance, l’éducation, à l’école, au travail  (peu importe la profession qu’ils devrons occuper), dans leurs relations avec le monde extérieur, leurs interactions avec les mécanismes et les valeurs futiles qui régissent la société.

 

Gardez à l’esprit qu’il faut toujours être un excellent défenseur de votre individualisme au sens propre et figuré du terme, cet aspect là de votre personnalité est votre unique et véritable richesse, la céder pour l’un des modèles médiocres dans lesquels la société cherche à vous introduire par la force, serait une erreur irréversible et catastrophique, et vous n’avez qu’a regarder autour de vous le nombre de dépressifs que contiennent nos sociétés pour comprendre l’ampleur des dégâts que cette perte peut engendrer chez l’être humain.

 

L’une des meilleurs attitudes à adopter pour se défendre face à cette machination macabre, réside dans la capacité que vous pouvez développer en matière d’accumulation du savoir, s’instruire, lire, tout se qui vous passe sous les yeux, philosophie, histoire, économie, politique, littérature, sciences, tout cela ne peut être que bénéfique pour votre être, votre esprit et votre âme, la première conséquence que cela aura sur vous, c’est d’augmenter votre aptitude à élever votre conscience à un degré qui vous immunisera contre tout les niveaux de manipulation, et il faut toujours se rappeler que les élites de cet Establishment n’apprécieront pas cette attitude car ils ne veulent pas que vous résistiez à leur pouvoir obscur, et c’est exactement dans cet objectif d’aliénation mentale et spirituelle que ces mêmes élites dépensent des milliards de dollars chaque année dans l’industrie du divertissement, et dressent des chiens de gardes et des esprits vendus et corrompus partout pour vous abrutir en dressant des remparts de fausses évidences, pour vous induire en erreur et affaiblir vos défenses tels des virus, afin de détourner votre attention des véritables moyens qui puissent vous permettre de vous distinguer et de préserver votre conscience élevée à un degré qui vous permet de voir clairement dans leurs manigances, ils veulent faire de nous tous, des esclaves, abrutis, obéissants et incapables du moindre effort de réflexion, de pensée critique ou de libre arbitre, des esclaves qui produisent toujours plus, plus rapidement et consomment encore plus sans véritable définition de leurs besoins légitimes et propres, qui obéissent sans poser de questions, ceux qui ont été capables de se dissocier de cette structure lugubre et sombre, sont des hommes libres, des hommes heureux, des hommes dignes.

 

 

Mehdi BOUABID

21/12/2012

Image 

Seule la Vérité vous Libérera …. !!!

Le monde va mal, c’est un constat que personne ne peut plus nier ou réfuter, crise économique, crash financier, récession, chômage, licenciements de masse, monnaie dévalué, hyperinflation, hausse excessive des prix des produits alimentaires, révolutions, printemps et automne arabes, des régimes qui chutent du jour au lendemain, des guerres civiles qui éclatent dans les quatre coins du monde et au dessus de tout ce cirque infernal, des tensions militaires et politique exacerbées par cette même crise avec le risque que tout ce merdier explose en une 3éme guerre mondiale incontrôlable qui ne s’arrêtera pas avant d’avoir ravagé ce monde de fous, on dirait que nous autres humains, sont vraiment incapable de résister à la tentation morbide d’autodestruction qui nous hante depuis la nuit des temps, autant que nous sommes capables des formes de noblesses les plus louables, nous sommes en même temps capables de nous rabaisser à un stade plus inférieur que celui des bêtes sauvages capables des pires atrocités imaginables … !!

Mais la véritable question à se poser dans tout ça, elle est principalement relative à la nécessité de se révolter contre tout ce qui ne va pas dans ce monde, nous sommes tous conscients que rien ne va plus comme il faut, mais la grande majorité parmi nous préfère garder ses distances et regarder de loin en jouant aux incapables ou pire encore, en feignant l’indifférence, sauf que cette question ne pose plus désormais, les réflexion les plus profondes et les plus évidentes que tout humain devrait avoir, c’est Quel est notre degré de conscience quand à l’envergure que revêt la manipulation orchestrée par le système sournois dans lequel nous vivons ??? Est ce qu’on doit continuer de subir l’Oligarchique ou se rebeller contre .. ??? Doit-on véritablement continuer de jouer aux indifférents et nous résigner à être menés par le bout du nez vers l’abattoir .. ??? N’avons-nous aucune obligation morale envers notre humanisme qui est susceptible de nous faire réagir face au mal …??? Sommes-nous devenus incapables de toute forme de noblesse ou de valeur humaine ou morale qui puisse nous pousser à nous rebeller contre autant de manipulations sordides …. ???!!

La réponse et encore plus claire et évidente, surtout si le cadre de référence de cette réflexion se situe dans les valeurs morales et éthiques humaines. Personne n’est en mesure de nier que l’humanité est actuellement en proie à un piège si savamment orchestrée, qui use de tout les moyens, politiques, économiques, financiers, culturels, médiatiques et scientifiques, pour nous mettre complètement à genoux, dans un état d’esclavage continue et omniprésent qui dépasse même nos capacités d’entendement, rajoutant à cela la peur innée chez l’être humain qui le pousse à nier les faits même les plus accablants quand il s’agit de ce que subit sa propre existence même, mais même en refusant d’y croire, au fond de chacun d’entre nous, nous avons le sentiment profond de vivre comme des rats de laboratoire pris dans un labyrinthe sans fin et sans issue, ou nous sommes forcés à nous tuer à la tâche comme des esclaves, nous courons dans tout les sens à produire plus chaque jour dans des occupations professionnelles complètement aliénantes, sans valeur ajoutée que ce soit sur le plan moral ou physique, nous vivons sous le poids de l’argent dette et des créances dans toutes les formes d’échanges économiques ou financiers, nous achetons nos maisons, nous payons nos vacances, nos études, nos voitures, nos vêtements, notre nourriture à crédit et nous nous piégeons chaque jour un peu plus sans nous en rendre compte, en conséquence de ce cercle fermé, vicieux et infernal dans lequel nous sommes pris, nous devenons chaque jour encore plus déprimés et plus abattus, solitaires et incapables d’interagir avec la réalité, subissant les effets néfastes que ce rythme a sur notre santé morale et physique et essayant de cacher les symptômes à coups d’antidépresseurs et de dépendances aux drogues et à l’alcool, ou en nous abrutissant devant les programmes de télé-réalité  des matchs de foot ou pire encore en faisant du shopping dans des malls gigantesques et toujours à coup de cartes crédit en vivant dans l’endettement à l’infini.

Et durant les rares moments de franchise avec nous-mêmes, nous nous posons toujours la même question, qu’est ce qui fait de nous des êtres aussi malheureux et solitaires .. ??? Humains, instruisez vous, cherchez la vérité de votre existence et la réalité de ce monde dans lequel vous êtes constamment opprimés, sortez du cercle vicieux et fermé de l’association de la dette et du consumérisme, libérez vos esprits et vos cerveaux de l’emprise néfaste et maléfique des médias conventionnels et de la télé, détachez vous des occupations futiles qui n’élèvent pas vos consciences, émancipez vous de cette léthargie qui vous empêche d’ouvrir vos esprits à l’a réalité de votre existence, vous finirez ultimement par comprendre, que la révolte et la rébellion contre ceux qui vous manipulent et vous exploitent au noms des faux principes n’est plus un choix, faire face à l’empire du mal est devenu même une obligation éthique, morale et surtout Humaine ….. Seule la Vérité vous libérera ……………..!!!!!!

Mehdi BOUABID

12/11/2012