Afghanistan : l’OTAN tue une dizaine d’enfants dans un bombardement

Afghanistan

Dix enfants afghans ont été tués dans un bombardement de l’OTAN samedi dans l’est de l’Afghanistan, a-t-on appris dimanche 7 avril auprès de plusieurs responsables locaux. 

«L’Isaf, la force de l’Otan en Afghanistan, qui indiquait jusqu’alors que « jusqu’à dix femmes et enfants avaient été blessés mais non pas tués », selon l’un de ses porte-parole dimanche après-midi, a déclaré quelques heures plus tard qu’elle « prenait acte des informations sur la mort de dix enfants« , selon un autre de ses communicants», rapporte le NouvelObs.com.

Trois responsables de la province du Kunar, où l’incident s’est produit, ont confirmé la mort de dix enfants et d’une femme. Une nouvelle rapidement condamnée par le président afghan. «Tout en condamnant l’utilisation de civils comme boucliers, le président a dénoncé toute opération qui cause la mort de civils», explique un communiqué de la présidence afghane. Une «délégation» devrait par ailleurs se rendre sur les lieux pour enquêter.

Auparavant, un Américain aurait également été tué et quatre membres des forces de sécurité afghanes blessés dans une attaque d’insurgés. «Un Américain a été tué et plusieurs de nos hommes blessés. La force de la coalition a répondu par un bombardement», a expliqué une source sécuritaire afghane présente pendant l’opération, citée par LeMonde.fr.